La Bonne Mère de Marseille vue du large

Photo Frédéric Campo – Solanum PhotoGraphiste

30,0078,00

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

Notre Dame de la Garde dite La Bonne Mère

La Bonne Mère date telle que nous la connaissons du XIX° siècle uniquement. Mais ce lieu dédié à la vierge existe depuis 1214 grâce à un certain Père Pierre qui fit construire une petite chapelle à cet emplacement.

La première vocation de l’emplacement

C’est le parfait lieu d’observation puisqu’il culmine à 154 m et permet d’avoir une vue à 360°. Sur la mer, les îles et la ville …

Plusieurs fonctions :

  • Chapelle : crée par le Père Pierre
  • Vigie : au XVe siècle grâce à son point de vue
  • Fort au XVIe siècle : pour protéger la ville de ses assaillants en complément du château d’If
  • Puis Basilique : dont la construction commença en 1864

Construction de La Bonne Mère

C’est en 1864 que Monseigneur Mazenod, évêque de Marseille à l’époque, décida de la construction de la Basilique. Il confia cette tâche à l’architecte Henri-Jacques Espérandieu. Les travaux durèrent 50 ans.
C’est ce même architecte qui dirigea une partie des travaux de la cathédrale de la Major, nous reconnaissons une certaine ressemblance architecturale dans ces deux monuments.

Pourquoi ce nom de la “Garde” ?

“la Garde” en raison d’une vigie qui surveillait la mer et signalait les arrivées d’assaillants.

En 1214, une chapelle est créée avec l’autorisation de l’abbé Saint-Victor. Pierre fut le premier ermite à occuper la colline.
Le rôle de Notre Dame de la Garde se renforce avec les mesures de quarantaine imposées aux navires entrant dans Marseille afin de protéger la ville de la lèpre et la peste.

Il est important, au vue de la période actuelle, de préciser que ce non respect de la quarantaine est à l’origine de l’épidémie de peste en 1720.

Cela veut-il dire que nous ne nous soucions pas de notre histoire ? et que nous recommençons les mêmes erreurs?